Rutshuru: 28 maisons brûlées et deux personnes tuées

La tension interethnique reste tendue au Nord-Kivu, à l’Est de la RDC. Deux membres de la communauté Nande ont été assassinés lundi soir à Kibirizi dans le Nord-Ouest...

La tension interethnique reste tendue au Nord-Kivu, à l’Est de la RDC. Deux membres de la communauté Nande ont été assassinés lundi soir à Kibirizi dans le Nord-Ouest du territoire de Rutshuru , a appris mardi Actualite.cd auprès de la société civile. Des sources locales renseignent également que 28 maisons ont été également brûlées.

« Ces deux personnes « Nande » font partie d’une famille visitée aux environs de 22 heures locales dans la nuit de lundi à ce mardi 10 Janvier par un groupe d’hommes armés assimilés aux membres de la communauté Hutu dans le quartier Rutshuru », a rapporté mardi le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) dans son bulletin d’informations.

 

« Les assaillants ont tué par balle une femme et son bébé dans une famille, dans l’autre ils ont découpé à la machette 3 jeunes qui s’en sont tirés grièvement blessés », poursuit le bulletin.
Contacté par Actualite.cd, Hope Sabini coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise (NSCC) dans la chefferie de Bwito dont relève l’administration de la localité de Kibirizi a confirmé le bilan.
L’enterrement de ces deux victimes a été effectué dans la mi-journée de ce mardi à Kibirizi, a indiqué le même responsable faisant état d’une accalmie précaire suite à l’intervention de l’armée et de la police après que les jeunes de la communauté aient en revanche cette matinée incendiés 28 maisons appartenant aux membres de la communauté hutu.
Ces tensions ont provoqué la paralysie des activités socio-économiques dans la localité de Kibirizi où des populations Hutu ont fuit vers Kanyabayonga et Kiwanja craignant pour leur sécurité car la « méfiance reste encore perceptible », conclut le Cepadho.
Des tensions entre communautés hutu et Nande nourries par des groupes armés d’autodéfenses sous couverture ethnique ont fait près de 40 morts et plus de 300 habitations incendiées depuis le réveillon de Noel passé dans le territoire de Rutshuru.
Christine Tshibuyi

In this article

Join the Conversation

Please copy the string a2UEG5 to the field below: